Tél./fax : 01 30 39 68 84 | Courriel : ot.vexincentre@gmail.com

Patrimoine

Home Patrimoine

Patrimoine du Vexin Centre

Les Eglises

La plupart des églises vexinoises ont été construites après la guerre de Cent Ans (XIV-XVe siècle).

Elles ont pour particularité d’être composites et de témoigner de l’évolution des goûts et des techniques à travers les siècles.

Eglise Saint-André de Boissy l’Aillerie, IVe, XIe, XIIe siècle, reconstruite en 1848.

Montgeroult, église Notre-Dame de l’Assomption – XIe, XIIe, XVIe et début XVIIIe.

Elles comportent des vestiges d’art roman, notamment dans les travées centrales surmontées de clochers et parcourues de piliers massifs décorés de chapiteaux ouvragés.

Dans les églises plus récentes ou souvent remaniées, l’influence de l’art gothique est fortement perceptible dans les voûtes d’ogives qui augmentent la hauteur et l’éclairage des nefs.

À la fin du XVe siècle, les styles flamboyant puis renaissance
se succèdent : les églises ne sont bien sûr pas reconstruites, mais les ornements s’adaptent au goût des siècles.

Eglise Saint-Pierre-aux-Liens de Brignancourt, XIe, XIIe, XVIe et XVIIIe.

Les fermes vexinoises

Dès le Moyen-âge, pour se protéger des invasions et des pillages, les fermes isolées du Vexin français développent une architecture défensive en façade extérieure et concentrent les bâtiments liés aux activités agricoles dans leurs cours carrées, à l’intérieur. Ces fermes sont bien conservées, à l’image de nombreux petits édifices comme les fontaines, les lavoirs ou les pigeonniers qui témoignent des activités économiques et sociales des siècles derniers.

Les châteaux

De nombreux châteaux ont été bâtis à l’époque médiévale pour protéger la contrée des invasions, notamment pendant la guerre de Cent Ans. Il reste peu de vestiges de cette stratégie de défense et, en dehors de quelques vestiges, la plupart des châteaux du Val de Viosne sont des demeures résidentielles bâties aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Châteaux de Montgeroult (XVIIe siècle), Neuilly-en-Vexin (XVIIe siècle), Marines (XVIe siècle)

Chateau de Montgeroult, XVIIe-XVIIIe

Les croix monolithes

La croix monolithe aux branches à extrémités pattées, datant du XIe, XII et XIIIe siècle, est une particularité du patrimoine rural vexinois. De style roman, cette croix monolithique (taillée dans un seul bloc) de calcaire est constituée de trois courtes branches d’égale longueur, aux extrémités très élargies. Elles servaient vraisemblablement de limite de fief, de juridiction ou de bornage de propriétés ecclésiastiques.

Croix de Saint-Eloi à Boissy l’Aillerie, Croix monolithe en calcaire lutétien du XIIe, réimplantée à côté de l’église en 1971